Ministère de la Justice
 
 

20 mai 2015

Rapprochement des personnes détenues ayant des attaches en Corse

Communiqué de presse de Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice

    La garde des Sceaux Christiane Taubira a reçu ce jour à la Chancellerie une délégation de l’Assemblée de Corse composée de son président, Paul Giacobbi, des présidents de groupe politique de l’Assemblée de Corse et des représentants associatifs pour évoquer la situation des personnes détenues domiciliées en Corse.

    Cette réunion a été l’occasion de rappeler les critères objectifs sur lesquels se fondent les décisions de transfert vers le centre pénitentiaire de Borgo en Corse : attaches personnelles et familiales en Corse, condamnation définitive, longueur de la peine restant à exécuter, absence d’inscription au répertoire des détenus particulièrement signalés, période de sûreté achevée.

    La ministre de la Justice a tenu à indiquer que depuis mai 2012, 90 personnes originaires de Corse ont été affectées au centre de détention de Borgo dont 41 en provenance du continent, les 49 autres ayant été transférées d’une maison d’arrêt insulaire. Ainsi, les détenus remplissant les conditions, qui en font la demande, se voient accorder cette affectation. Au 1er mai 2015, 355 personnes sont écrouées en Corse.

    Par ailleurs, la garde des Sceaux a souligné que la décision d’affectation des personnes en détention provisoire relève de l’autorité judiciaire qui statue en fonction des nécessités de la procédure.

    La ministre de la Justice réaffirme sa volonté de poursuivre un dialogue continu avec les élus et les représentants de la société civile corses, pour favoriser, chaque fois que la situation le permet, le maintien des liens familiaux.

 
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |