Ministère de la Justice
 
 

17 octobre 2014

Justice du 21ème siècle : une justice proche du justiciable

Lu Vu Entendu

Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice

 

« Avec cette justice du 21ème siècle, nous voulons une justice proche du justiciable. La justice a forcément sa complexité (…) mais elle a une complexité propre qui est liée à la diversité des contentieux et à la diversité des procédures. Simplement, j’estime qu’il faut arriver à neutraliser cette complexité, à la rendre neutre pour les citoyens, c'est-à-dire que la justice fasse son affaire de sa complexité, mais que nous nous créons les conditions de simplicité.

C’est pour cela que nous allons ouvrir un accueil unique, pour que les justiciables puissent entrer dans la justice par le tribunal le plus proche de chez eux, quel que soit le contentieux, et quel que soit le lieu où se tiendront les audiences.

Nous allons introduire évidemment aussi la dématérialisation, c'est-à-dire la communication électronique, la possibilité d’abord d’avoir des informations, d’effectuer un suivi, et après, dans quelques mois, une possibilité d’enclencher des procédures. Nous allons expérimenter aussi toute une série d’autres mesures ».

France Inter

Mercredi 10 septembre 2014

 

« Je mets en place ce service d’accueil unique de la Justice. Il faut rendre la justice plus proche des citoyens, il faut la rendre plus simple aussi, il faut la décharger de toute une série de contentieux et d’actions qui peuvent être réglés différemment. C’est pour ça que je développe aussi la conciliation et la médiation, après avoir fait évaluer ces procédés.

On peut faire mieux, on peut optimiser, ce sera mieux pour les personnels, ce sera mieux aussi pour les justiciables ».

France Ô

vendredi 17 octobre 2014

 
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |