Ministère de la Justice
 
 

19 avril 2021

Principes du surveillant pénitentiaire

Communiqué de presse

Principes du surveillant pénitentiaire, acteur incontournable d'une détention sécurisée

Lundi 19 avril 2021, à l’occasion d’une visite au centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan, le garde des Sceaux signe les « Principes du surveillant pénitentiaire, acteur incontournable d’une détention sécurisée » avec les représentants nationaux des organisations syndicales des personnels de surveillance.

Chaque jour, le surveillant pénitentiaire incarne, représente et défend les missions et les valeurs du service public pénitentiaire.

A l’heure où le projet de loi pour la « confiance dans l’institution judiciaire » vient renforcer la mission des surveillants au sein des parcours de peine, ces principes réaffirment le rôle du surveillant en le positionnant comme un acteur central de la détention.

Un cadre professionnel respectueux garantit une meilleure qualité de vie au travail, au sein d’une équipe pluridisciplinaire, et ce afin d’éviter l’isolement.

Le surveillant agit dans un collectif : la solidarité entre les surveillants, l’esprit d’équipe et le soutien de la hiérarchie sont réaffirmés.  

La relation entre le surveillant pénitentiaire et le détenu, fondée sur l’autorité, l’écoute, l’observation et la responsabilité, est déterminante.

 

En effet, p ar son travail d’écoute, d’observation et d’évaluation au quotidien, le surveillant contribue aux propositions de prise en charge adaptée des détenus ; il agit aussi pour réduire les violences et renforcer la sécurité.

Afin de développer ces principes, plusieurs initiatives consolideront le socle de formation, en veillant en particulier à renforcer la méthodologie de l’observation, et les liens entrela formation à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire et les stages en établissements pénitentiaires.

L’autorité et le rôle du surveillant sont renforcés par un positionnement et des prérogatives réaffirmés : le surveillant pénitentiaire est un acteur majeur de la détention.

 

Pour Eric Dupond-Moretti « cette charte concrétise un engagement pris devant les personnels pénitentiaires visant à réaffirmer publiquement qu’ils ne doivent pas être considérés comme des porte-clefs mais comme des acteurs incontournables d’une détention sécurisée préparant activement la réinsertion des détenus. »

 

Lire le CP

 
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |