Ministère de la Justice
 
 

02 décembre 2008

Prise en charge des victimes de la traite des êtres humains

Communiqué de presse

Le 2 décembre 2008, Michèle ALLIOT-MARIE, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des collectivités territoriales, et Rachida DATI, Garde des Sceaux, ministre de la justice, mettent en place un groupe de travail pluridisciplinaire sur la protection et la prise en charge des victimes de la traite des êtres humains.

Installation du groupe de travail pluridisciplinaire sur la protection et la prise en charge des victimes de la traite des êtres humains, le 02 décembre 2008 à l'hôtel Beauvau.

Le 2 décembre 2008, Michèle ALLIOT-MARIE, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des collectivités territoriales, et Rachida DATI, Garde des Sceaux, ministre de la justice, mettent en place un groupe de travail pluridisciplinaire sur la protection et la prise en charge des victimes de la traite des êtres humains.

 

En présence d'experts européens, ce groupe réunira régulièrement des représentants des ministères, organismes et associations concernés afin de définir les structures d'une coordination nationale en plaçant la victime au cœur de la lutte contre cette forme de criminalité organisée.

 

La traite des êtres humains constitue une violation manifeste des droits de l'Homme conduisant les institutions internationales et nationales à prendre des mesures de renforcement de la lutte contre les trafiquants et accroître la protection des victimes.

 

La Convention du Conseil de l'Europe de 2005 (convention de Varsovie) sur la traite des êtres humains prévoit le renforcement de la lutte contre les réseaux, l'amélioration des mesures de reconnaissance et de protection des victimes et la mise en place de structures de coordination nationale. Cette Convention a été ratifiée par la France le 9 janvier 2008 et entrée en vigueur le 1er mai 2008. Dix-neuf Etats européens l'ont également signée.

 

Face à ces enjeux, la délégation aux victimes du ministère de l'intérieur s'est impliquée avec détermination dans la mise en œuvre d'une vaste réflexion nationale, en collaboration étroite avec le service d'accès au droit à la justice et de l'aide aux victimes du ministère de la justice.

 

Contacts presse ministère de l'intérieur :
Délégation aux victimes :
Eric PANLOUP : 01 40 07 23 44
Cendrine LEGER : 01 49 27 38 54

Contact presse ministère de la justice :
Pierre-Yves BOURNAZEL, Conseiller presse: 01 44 77 63 39
Guillaume DIDIER, Porte-parole du Garde des Sceaux : 01 44 77 22 02
Amandine MARTIN, attachée de presse : 01 44 77 75 56

 
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |