Ministère de la Justice
 
 

28 avril 2008

Lutte contre la récidive : Affaire Suzanna Zetterberg

Les services d'enquête, sous l'autorité des magistrats,  mènent une enquête sans relâche pour retrouver l'auteur du crime de Susanna Zetterberg.

 

Ce type de crimes est souvent le fait de récidivistes et de criminels dangereux.

 

Depuis un an, la priorité du Gouvernement a été de mettre en place des outils  plus  efficaces pour lutter contre la récidive,  et en particulier celle des criminels les plus dangereux.

 

La loi du 10 août 2007 renforçant la lutte contre la récidive a déjà été appliquée  7843 fois par les tribunaux correctionnels  à l'encontre de récidivistes.

 

Par ailleurs, la loi du 25 février 2008 relative à la rétention de sûreté  et à la déclaration d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental crée  en particulier  pour les criminels les plus dangereux une mesure de rétention à l'issue de leur peine.  Cette loi a déjà été appliquée une fois par la Cour d'appel de Paris. 

 

Par l'adoption de ces deux lois, le Gouvernement  et le Parlement ont pris  leurs  responsabilités pour qu'à l'avenir les criminels les plus dangereux ne puissent pas récidiver.

 

___________________________________________________________________________

                                          Contacts presse
Cabinet du Garde des Sceaux,  Ministre de la Justice
Laurence LASSERRE : 01 44 77 63 39
Porte-parole Guillaume DIDIER : 01 44 77 22 02
 
 
  
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |