Ministère de la Justice
 
 

10 février 2006

Affaire dite d'"Outreau"

Le Garde des Sceaux a envoyé une lettre à l’ensemble des magistrats aujourd’hui

Voici la lettre que Pascal Clément, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a envoyé à l’ensemble des magistrats aujourd’hui.

 

 

Madame, Monsieur,


La justice est dans la tourmente.

Né de l’affaire d’Outreau, des interrogations et des inquiétudes qu’elle a suscitées, aussi de la souffrance des personnes qui ont été injustement accusées, le débat va désormais bien au-delà.

Il concerne l’ensemble de l’institution, ses moyens, son organisation et ses modes de fonctionnement.

Ce débat est nécessaire. Il est sain que la République s’interroge sur elle-même. Il est normal que cette réflexion soit conduite dans l’enceinte du Parlement.

Ce débat est pour les Françaises et pour les Français l’occasion de mieux connaître leur justice. Ils en ignorent trop souvent les règles et les contraintes.

Je mesure combien ce débat, sain et nécessaire, qui va encore durer plusieurs mois est aussi un temps d’épreuve pour l’Institution et pour les femmes et les hommes qui la servent.

Nous savons tous que le justice française ne se résume pas à l’affaire d’Outreau ou plus généralement aux erreurs judiciaires. Les magistrats rendent chaque jour plusieurs milliers de décisions justes et équilibrées, prises au terme d’une procédure respectueuse des droits de la défense.

Parce que c’est ma conviction, je le dis chaque fois que l’occasion m’en est donnée.

Aujourd’hui, je souhaitais l’exprimer par écrit à chacune et chacun d’entre vous.

Je comprends votre trouble et votre émotion, je les partage. Mais je sais que vous continuez, jour après jour, à rendre une justice de qualité.


Cette justice de qualité il faut la montrer aux Français en ouvrant les juridictions et en expliquant votre travail. Je vais prendre dans les tous prochains jours des initiatives à cet égard.

C’est ainsi que vous contribuerez au débat et à sa sérénité.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.
Pascal CLEMENT

 

Contacts presse
Cabinet du garde des Sceaux, ministre de la Justice
Sophie CHEVALLON

01 44 77 63 39
Guillaume DIDIER
01 44 77 22 02

 
 
 
| Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |